Suite…

Bâloise Assurances Luxembourg et le Bachelor Professionnel en Gestion de l'Université de Luxembourg : une collaboration à succès.

Dans le cadre de leur partenariat, Bâloise Assurances Luxembourg et le Bachelor professionnel en gestion de l'Université de Luxembourg inaugurent une série de 4 articles autour de leur collaboration.

Découvrez dans ce premier opus les témoignages de trois membres de l'Université du Luxembourg : Antonio Cosma (Assistant professeur, Directeur d'études Bachelor Professionnel en Gestion), de Nicolas Jonard (Professeur, Directeur d'études Bachelor Professionnel en Gestion) ainsi que de Nadège Meyer-Hamy, (Internship & Alumni Specialist) :

- Quel est l'objectif et quels sont les débouchés du Bachelor en gestion que vous proposez à l’université ?

Le Bachelor professionnel en gestion a vocation à former des collaborateurs capables de s'insérer de manière opérationnelle dans les secteurs clés de l'économie luxembourgeoise : banques, assurances, fiduciaires, réviseurs, services de comptabilité ou de contrôle de gestion de grandes entreprises industrielles et commerciales, petites et moyennes entreprises.

Le Bachelor se décline en trois spécialisations (gestion des entreprises, gestion des assurances et gestion des banques) qui résultent de la prise en compte des demandes émanant du secteur privé et permettent une meilleure insertion des diplômés dans le monde du travail luxembourgeois. L’option gestion des entreprises forme des gestionnaires polyvalents, maîtrisant un large spectre de techniques (audit, comptabilité et contrôle de gestion notamment) et dotés d’une connaissance approfondie de l’environnement économique, social et juridique du Grand-Duché du Luxembourg. Les options gestion des assurances et gestion des banques préparent les étudiants à un travail dans le secteur financier, secteur clé de l’économie luxembourgeoise. Les étudiants sont formés aux métiers les plus porteurs de ce secteur, notamment ceux en relation avec la banque privée et les fonds d’investissement.

- Quelle est selon vous la plus-value de ce Bachelor ?

Le Bachelor professionnel en gestion respecte un équilibre entre des enseignements académiques fondamentaux et des enseignements appliqués et opérationnels qui intègrent les spécificités de l’environnement luxembourgeois. Les étudiants acquièrent les notions fondamentales de la gestion avant de choisir progressivement leur spécialisation.

L’adéquation du programme avec les besoins du monde du travail et l’insertion professionnelle des étudiants sont facilités par l’implication dans les enseignements de nombreux praticiens issus d’acteurs majeurs de l’économie luxembourgeoise, par l’obligation faite aux étudiants de consacrer le dernier semestre d’études à un stage pratique en entreprise donnant lieu à la rédaction d’un rapport, enfin par l’obligation faite aux étudiants d’un semestre de mobilité auprès d’une université étrangère qui contribue à leur développement personnel.

- Que conseilleriez-vous aux futurs étudiants du programme ?

Nous encourageons les futurs étudiants à devenir les acteurs de leur formation en développant de façon volontaire leur autonomie et leurs capacités relationnelles, ainsi qu’une réflexion et une curiosité face aux enjeux du monde économique actuel. Nous insistons sur l’importance du stage comme période de transition entre le monde universitaire et le monde professionnel, période au cours de laquelle de nouveaux codes, attitudes et savoir-être doivent être intégrés pour permettre l’épanouissement personnel et professionnel.

- Que représente le partenariat avec Bâloise pour vous ? En êtes-vous satisfaits ?

La réussite de la collaboration avec Bâloise est liée à leur compréhension du programme d’étude et à leur politique d’accompagnement des stagiaires.

Les projets de stage proposés par Bâloise sont multiples et répondent aux objectifs de mise en situation pratique requis dans le cadre du cursus.

- Avez-vous un souhait particulier pour la collaboration future ?

Bâloise Assurances nous transmet régulièrement des offres de stage et d’emploi adaptées au programme. Ceci révèle la connaissance approfondie du programme et le fort intérêt que Bâloise Assurances porte aux profils de nos étudiants. Le secteur des assurances représente un important réservoir d’emplois dont il nous semble que les étudiants sont insuffisamment conscient. Nous souhaitons donc renforcer la collaboration, convaincus que l’échange plus approfondi de connaissances et la mise en commun de ressources pourraient contribuer à sensibiliser les étudiants aux nombreux atouts des métiers de l’assurance.

 

- Quels sont généralement les retours d'anciens stagiaires Bâloise ?

D’après le retour d’expériences d’anciens stagiaires, Bâloise s’implique dans sa politique d’encadrement de stagiaires. Le stagiaire se sent soutenu à toutes les étapes du stage, de la définition du projet de stage à la restitution orale des connaissances acquises.

Les étudiants vivent des expériences enrichissantes, sources de maturité et constructives pour leur développement professionnel et personnel.

 

- Le Bachelor en gestion en quelques chiffres ? (par exemple combien d'étudiants inscrits ces dernières années, combien trouvent un stage, un emploi rapidement une fois diplômé et tous autres chiffres qui vous semblent pertinents).

Pour l’année académique 2015-2016, 147 étudiants sur un total de 197 étudiants inscrits en dernier semestre d’études ont obtenu leur diplôme.

 

151 étudiants ont fait l’objet d’un placement en stage dont 109 issus de la spécialisation Gestion des entreprises. Le panel des emplois est varié et est fonction de la spécialisation des diplômés (en particulier, les compagnies d’assurance se montrent friandes de ces profils).

 

Les agences bancaires de la place, les compagnies d’assurance, les grands cabinets d’audit ainsi que les fiduciaires locales sont les employeurs de nos diplômés. De nombreux étudiants poursuivent également leurs études en Master, au sein d’universités ou d’Institut d’Administration des Entreprises, dans la grande région et au-delà.

 

Ces chiffres pertinents démontrent la force de cohésion du programme qui allie les principes de la gestion aux attentes des acteurs économiques et revendiquent le premier pas de l’accessibilité professionnelle. Il appartient aux employeurs de prolonger cette passerelle professionnelle.