Suite…

"La volonté de renforcer cette collaboration"

Découvrez l'interview de Laurence Fransen, Directrice des Ressources Humaines de Bâloise Assurances au sujet de notre partenariat avec l'Université du Luxembourg.

15 questions en 15 minutes avec Laurence Fransen, Directrice Ressources Humaines

Depuis quand le partenariat avec Bâloise existe-t-il ?

De façon plus active depuis 2012.

Quelle est l'origine du partenariat avec Bâloise ?

Depuis toujours nous avons eu des stagiaires, mais à un moment nous avons eu la volonté de renforcer cette collaboration puisque, en effet, les profils des étudiants en Bachelor en Gestion correspondent parfaitement à nos attentes et les retours d'expériences étaient très positifs. 

Comment évalues-tu ce partenariat ?

C'est une excellente collaboration: dès le début nos partenaires à l'Université ont été très ouverts à notre feedback et j'ai toujours remarqué une très grande réactivité de leur part également.

Quels sont les besoins de la Bâloise ?

Le Bachelor en Gestion est très vaste en matière. Les stagiaires sont donc polyvalents et nous pouvons facilement les intégrer dans des domaines comme les Ressources Humaines, Comptabilité etc., mais également aussi dans les domaines "techniques métier". J'avoue que ce profil généraliste nous plaît beaucoup !

Selon toi, pourquoi la Bâloise est-elle intéressante pour les stagiaires ?

Nos stagiaires ont la chance de faire des travaux très concrets: le but en les intégrant chez nous est vraiment qu'ils apprennent le métier. Cette expérience constitue une plus-value car les stagiaires effectuent un travail important dans le day-to-day business et reçoivent durant ces 6 mois de stage des formations, des évaluations et un suivi poussé de leur travail par leur responsable et par notre équipe RH. Le stage constitue donc une vraie première expérience professionnelle !

Es-tu satisfaite de ton expérience avec les stagiaires ?

Oui, même très satisfaite: presque tous les stagiaires ont été embauchés par après.

Bien évidemment, avant d'entamer un tel partenariat, il faut toujours être conscient du fait qu'il faut investir beaucoup de temps. Quand nous prenons la décision d'embaucher un stagiaire, nous nous engageons vraiment à lui fournir tout ce qui lui faut: formations, temps, confiance, feedback... C'est avec une grande satisfaction que je constate ensuite l'évolution des stagiaires.

Comment se passe le recrutement des stagiaires ?

Dès que nous avons un poste de stagiaire vacant, nous publions l'annonce sur notre site Internet et envoyons le profil à l'Université qui, par après, publie l'offre sur ses réseaux internes. Les stagiaires qui postulent sont ensuite invités à des entretiens chez nous.

Combien d'étudiants se manifestent par an ?

C'est difficile à dire: environ 3 à 6 par poste.

Et combien d'étudiants sont acceptés par la Bâloise par année ?

D'ordre général entre 3 et 4.

Quelle est la plus-value pour la Bâloise ?

En premier lieu, nous sommes heureux de pouvoir offrir la possibilité aux jeunes de faire un stage, ce qui est d'ailleurs entièrement en ligne avec notre approche de Responsabilité Sociétale d'Entreprise. De plus, les stagiaires occupent pendant ces six mois un poste où nous avons effectivement besoin d'une ressource. C'est donc un gain pour les deux parties.

Quels sont tes conseils pour un premier entretien ?

En général, je suis d'avis que chaque point de contact avec l'éventuel employeur doit être impeccable: de la demande à la communication au téléphone (par exemple quand on fixe les entretiens) jusqu'à l'entretien. Sinon encore:

  • Bien se renseigner sur le poste et l'entreprise (par exemple en découvrant le site web).
  • Réfléchir sur ce qu'on recherche.
  • Etre engagé et motivé.
  • Essayer de ne pas être trop nerveux (plus facile à dire qu'à faire, je sais…).

 

Selon toi, quelles sont les caractéristiques les plus importantes durant un entretien ?

  • Personnalité.
  • Honnêteté.
  • Authenticité.
  • Intérêt.
  • Motivation.
  • Engagement.

 

Quelle erreur as-tu commise lors de ton premier entretien avec un candidat potentiel ?

Hmmm ça fait déjà longtemps ;). Je pense que j'étais peut-être trop stricte et fixée sur toutes les questions que je voulais poser… C'est l'expérience qui fait que, aujourd'hui, je sais quels sujets je souhaite aborder sans être trop déterminée sur une trame fixe de questions ce qui rend les entretiens moins rigides.

Pour toi, le candidat idéal :

  • Est préparé et sait répondre à nos questions.
  • S'intègre bien dans notre culture et dans l'équipe.
  • Dispose des connaissances et du savoir-faire techniques.

 

Pour le futur du partenariat avec l'Université tu souhaites :

Poursuivre voire développer notre excellente collaboration.

Découvrez les stages actuellement proposés par Bâloise!