Suite…

Forum Bâloise 2017

Le Groupe Bâloise à Luxembourg organisait lundi 18 septembre, la troisième édition de son Forum annuel qui se tenait cette année à la Philharmonie Luxembourg.

Dans le cadre prestigieux de l'architecture de Christian de Portzamparc, plus de 200 dirigeants économiques luxembourgeois se sont retrouvés pour assister au Forum Bâloise qui portait sur le thème « La digitalisation bouleverse tous les secteurs. Comment se réinventer? »

« Nous sommes tous concernés par la transformation digitale et tout le monde doit se réinventer », proclamait Romain Braas, CEO du Groupe Bâloise à Luxembourg lors de son allocution de bienvenue. Les conférenciers ont ensuite pu profiter de l'éclairage apporté par Nicolas Bouzou, économiste connu pour avoir conseillé le Gouvernement Français ainsi que la ville de Luxembourg et la ville d'Esch-sur-Alzette. Auteur à succès et contributeur régulier pour Le Figaro, Les Echos, le Financial Times et Le Temps il a présenté avec passion la digitalisation comme une opportunité de progrès comparable aux dernières révolutions industrielles. Selon lui, la transformation digitale va apporter plus de création que de destruction : « Ceux qui prétendent le contraire ne mobilisent aucun chiffre, aucune étude, aucune donnée, aucun fait. »

 

Pour illustrer le sujet par l'expérience concrète, Patrick Kersten, Fondateur et CEO de Doctena a ensuite pris la parole pour expliquer les secrets de croissance d'une startup à succès. Serial entrepreneur réputé, Patrick a en effet successivement fondé Luxjob (vendu à Monster) puis Athome (vendu à REA) avant de lancer Doctena en 2013 dont il a fait le leader européen de la prise de rendez-vous médicaux en ligne avec 1 million de rendez-vous médicaux facilités par les outils Doctena par mois.

S'en est suivi une table ronde animée par Xavier Roblin, Chef de Service Digital chez Bâloise, réunissant 5 grands témoins de différents secteurs. Ainsi, Alain Rodermann, Gérant du Digital Tech Fund for Luxembourg a présenté cette initiative conjointe du Ministre de l'Economie Etienne Schneider et d'acteurs des secteurs publics et privés comme la SNCI, l'Université de Luxembourg, Arendt & Medernach, la BIL, BHS Services, POST Capital, Proximus et SES, visant à aider aux financement des startups à Luxembourg.

Puis Olivier Risse, Senior Vice-Président Eutelsat, numéro 3 mondial des satellites, a expliqué comment le secteur satellitaire a opéré sa mue face à la digitalisation,  et investit fortement pour permettre la connectivité permanente du passager dans le  secteur aérien, maritime et terrestre.

Quant à Laurant Weill, multi entrepreneur du digital en France, il a exposé comment sa startup Sync utilise le Bigdata pour synchroniser la publicité TV avec la publicité sur smartphone grâce à la reconnaissance audio en temps réel permettant d'améliorer sa pertinence par le « targeting » et le « momenting ».

Côté équipementiers automobiles, Alessandro Coda, Chief Technology Officer du CLEPA (Association représentant plus de 3.000 équipementiers automobiles européens) a détaillé les conséquences de la double révolution que constituent l'automobile autonome d'une part, et le moteur électrique d'autre part.

Pour aborder l'aspect humain de cette révolution, Brigitte Lepage, Co-fondatrice et Co- gérante de Numericall / WebForce3 a présenté l'initiative conjointe du Fonds Social Européen et du Ministre du Travail Nicolas Schmit qui vise à délivrer une formation de 3 mois au métier de développeur et d'intégrateur web pour les personnes inscrites à l'ADEM.

 

A l'issue des questions qui furent nombreuses et pertinentes, les participants ont pu continuer les échanges autour d'un cocktail dînatoire servi dans l'illustre foyer de la Philharmonie.

Philharmonie Luxembourg