Mobilité

La garantie conducteur protégé : êtes-vous assuré ?

3 janvier 2022
Lors de la souscription d’une assurance automobile, le conducteur pense être protégé s’il lui arrive quelque chose. Or, il n’est pas rare de voir par la suite que le conducteur n’était en fait pas assuré. En effet, le véhicule et les passagers sont assurés mais le conducteur, lui, a besoin de souscrire à une garantie supplémentaire appelée « la garantie conducteur protégé ».

Qu’est-ce que la garantie conducteur protégé ?

Bien que les passagers d’un véhicule soient toujours couverts par l’assurance lors d’un accident, cela n’est généralement pas le cas du conducteur. En effet, que le conducteur soit responsable de l’accident ou non, les passagers restent assurés grâce à la responsabilité civile automobile, obligatoire en Europe. Néanmoins, elle ne protège pas le conducteur. Afin d’être protégé, il a la possibilité de s’assurer via une garantie supplémentaire à son assurance voiture communément appelée la « garantie conducteur protégé ». 

La garantie conducteur protégé vient donc couvrir le conducteur du véhicule lors d’un accident. Elle peut garantir le conducteur habituel ainsi que tout conducteur autorisé sur le véhicule assuré. En général, cette garantie est une option du contrat d’assurance automobile.  

Quels sont les cas assurés dans la garantie conducteur protégé ?

La garantie conducteur protégé permet donc d’assurer le conducteur en cas d’accident :  

Lors de dommages corporels 


Lors d’un accident automobile, le conducteur peut être blessé physiquement plus ou moins gravement et avoir besoin de soins immédiats ou pouvant avoir des conséquences sur le court ou le long terme. Voici donc les différents éléments que couvre la garantie :

  • Les frais de traitement : le conducteur pourrait devoir faire des examens médicaux ou aller à l’hôpital. S’il n’est pas assuré, alors ces frais reviennent à sa charge, notamment les frais non pris en charge par la Caisse Nationale de Santé. 

  • Une invalidité totale ou partielle : l’accident peut rendre le conducteur invalide, que ce soit totalement ou partiellement. Cette invalidité peut conduire à une incapacité à travailler. Il risque une « perte économique » et c’est là que la garantie conducteur protégé intervient, puisqu’elle va indemniser le conducteur. De plus, l’invalidité peut également nécessiter des adaptations du cadre de vie (transformation nécessaire dans logement de l’assuré…), qui elles aussi peuvent également être prises en charge par la garantie conducteur protégé. 

En cas de décès 


Dans le cas d’un accident où le conducteur décède, l’assurance conducteur protégé va prendre en charge certains frais (frais funéraires, perte économique pour les ayants droits) et venir soutenir la famille du défunt. 
 

Êtes-vous bien assuré ?

Le conducteur étant la personne la plus exposée aux accidents, il est donc important de pouvoir rouler en toute sécurité. C’est pourquoi il est essentiel de vérifier avec votre assureur si vous avez souscrit la garantie conducteur protégé dans votre contrat d’assurance automobile.

Découvrez Drive, l’assurance auto personnalisable