Habitation

Quelle assurance habitation pour une colocation ?

3 novembre 2021
Loyer plus abordable, surface plus grande, partage de frais, pouvoir profiter d’un jardin : autant d’arguments qui peuvent faire pencher pour une colocation. C’est d’ailleurs souvent le choix des jeunes salariés ou des nouveaux arrivants à Luxembourg. Une fois la colocation choisie, comment faire pour souscrire une assurance habitation ? Qu’est-ce qui diffère d’une assurance habitation classique ?

La colocation au Luxembourg : un avantage considérable

Avec le prix de l’immobilier et des loyers au Luxembourg, de plus en plus de personnes optent pour une solution plus économique : la colocation. En effet, aujourd’hui si l’on désire louer seul au Luxembourg, le loyer revient en moyenne à 1600€ par mois (1). 

La colocation peut se définir comme une location d’un même logement à plusieurs (maison ou appartement). Elle se caractérise de deux manières différentes : 

  1. Il existe un bail par pièce à louer dans le logement : chaque locataire possède donc un espace privatif qui lui est propre et ils partagent uniquement les pièces communes comme la pièce à vivre, la cuisine ou encore la salle de bain.
  2. Il y a un bail commun pour tous les colocataires : ils sont tous renseignés sur un seul et même bail. Ici, les colocataires n’ont pas de pièce privée prévue dans le bail, c’est à eux de s’arranger pour la répartition des pièces. De même pour le loyer, dans ce cas de figure, le loyer est global, c’est là aussi aux colocataires de se le répartir entre eux. C’est aujourd’hui encore la manière la plus commune au Luxembourg. 

Due à la hausse des prix, la colocation est un type de logement qui n’est plus seulement en vogue auprès des étudiants. Elle est également de plus en plus prisée par jeunes actifs et les personnes vivant seules qui souhaitent avoir un contact humain et voir leur loyer et leurs charges baisser.

(1)   https://data.public.lu/fr/datasets/loyers-annonces-des-logements-a-luxembourg-ville-par-quartier/ 

Faut-il assurer son bien lorsqu’on est en colocation ?

En tant que propriétaire ou locataire, il est aujourd’hui important de protéger son logement contre les différents risques éventuels comme le vol ou l’incendie. Bien qu’au Luxembourg l’assurance habitation ne soit pas obligatoire pour le locataire, il tout est de même recommandé de s’assurer pour avoir l’esprit tranquille. En effet, lorsque l’on est en colocation et que des dégâts surviennent, chaque personne peut être tenue responsable de la dégradation. Notamment, s’il existe une clause de solidarité entre les colocataires. C’est pourquoi, il est recommandé de se couvrir contre les dommages potentiels pouvant survenir dans son logement.

Il n’existe pas encore de cadre légal concernant la colocation. Or, en tant que colocataire, assurer son logement permet de couvrir au moins sa chambre, les pièces communes partagées avec tous les colocataires, mais aussi ses affaires personnelles
 

Y a-t-il une différence avec une assurance habitation classique ?

Quelles différences peut-il y avoir entre une assurance habitation classique et une assurance habitation pour une colocation ?

Il n’existe pas, à proprement parlé, de contrat d’assurance habitation pour les colocations, mais il existe plusieurs solutions.
En général, les assureurs proposent une assurance habitation commune, les colocataires partagent alors le prix de l’assurance entre eux et chaque pièce est assuré sous le même contrat. Le contrat d’assurance habitation contient donc l’ensemble des noms des différents locataires et va venir couvrir l’intégralité de la surface de l’appartement ou de la maison louée.
L’assurance habitation comprendra toutes les garanties qu’une assurance habitation classique telle que Home peut proposer. Toutefois, la différence réside dans le fait que l’assureur précise via une clause que le contenu du logement est assuré en fonction de son propriétaire. C’est-à-dire que les affaires personnelles des locataires sont assurées séparément sur le contrat. 

Il est également possible que chaque colocataire prenne individuellement une assurance habitation à son compte. Cependant, en cas de sinistre si les colocataires ne sont pas assurés auprès de la même compagnie, le règlement du sinistre peut être plus laborieux.

Enfin, le propriétaire peut prendre une assurance pour les risques locatifs, dont les frais seront répercutés dans les charges.

Chaque colocataire doit également souscrire une assurance responsabilité civile séparément. 

La meilleure attitude à adopter, si l’assurance habitation pour les risques locatifs n’est pas comprise dans les charges est de souscrire une assurance habitation auprès d’un même assureur afin de faciliter le règlement en cas de sinistres et d’éviter les litiges avec les autres colocataires.