Assurance

Votre enfant part étudier à l’étranger : comment garder l’esprit serein ?

9 mars 2020
Ah… les études supérieures, quelle angoisse pour tous les parents. L’oiseau qui quitte le nid, les questions d’orientation, de financement, de stages, d’année sabbatique, etc. Ce moment phare de la vie de votre (grand) enfant se pique d’un peu plus de piment encore si il ou elle décide en plus, de faire ses études à l’étranger. Voici donc quelques éléments pour vous aider à maîtriser le coût financier des études supérieures à l’étranger pour votre enfant.

Trouver un logement, le premier défi

Peu importe si les étudiants décident d’aller découvrir l’humour belge à Bruxelles, améliorer leur anglais à Londres ou profiter du soleil à Barcelone, ils seront confrontés à la problématique du logement.

Résidence universitaire, chambres de l’Etat luxembourgeois dans les grandes capitales, cot, appartement solo ou en colocation ? Proche de l’école ou de la fac, ou plutôt des lieux d’animation, ou des deux ? Ce sera de toutes façon un petit parcours du combattant. Et une fois trouvé le parfait endroit, il conviendra en plus de très vite penser à bien s’assurer.

Ne pas oublier l’assurance dudit logement

L’assurance? Encore un nouvel univers à découvrir pour notre pauvre étudiant déjà harassé d’administratif? Heureusement non, laissons notre étudiant commencer sereinement ses cours car ses parents, résidents au Luxembourg peuvent souscrire pour lui une extension de l‘assurance HOME, qui couvre les logements étudiants à l’étranger. Pas besoin donc de chercher une compagnie dans le pays ou votre chérubin est parti étudier, un simple mail ou appel à votre intermédiaire Bâloise, une adaptation de votre contrat habitation et le tour est joué.

Les aides financières pour études supérieures

L’état luxembourgeois fournit une double aide à tous les étudiants luxembourgeois, que leurs parents soient travailleurs résidents ou frontaliers.

Tout d’abord, une aide sous forme de bourse dont le montant varie en fonction du niveau de revenus de la famille, des coûts d’inscriptions dans l’institut que fréquente l’étudiant et des frais de logement auquel il est confronté.

Et ensuite, une aide sous forme de prêt à taux bonifié, remboursable après les études.

Pour y voir plus clair, le CEDIES a mis en ligne un outil de simulation qui vous permettra de facilement estimer le montant de la bourse auquel votre enfant aura droit.

Attention, il convient de bien respecter la procédure de demande dont vous retrouverez tous les détails sur MyGuichet.

Les allocations familiales

Les allocations familiales luxembourgeoises sont réputées pour leur montants relativement généreux en comparaison des autres pays de l’UE. Un autre élément qui joue en faveur du système luxembourgeois est que leur versement s’arrête aux 18 ans de l’enfant sauf si celui-ci s’engage dans des études supérieures, auquel cas elle sont prolongées d’une année sur l’autre jusqu’aux 25 ans de l’enfant (pour autant qu’il étudie effectivement !). Un vrai plus financier pour les familles ! Retrouvez toutes les infos sur le site de la Caisse pour l’Avenir des Enfants.

Les associations étudiantes

Les étudiants luxembourgeois étant traditionnellement très enclins à découvrir l’Europe, ils ont bâti au fil des ans de très nombreuses associations estudiantines dans la plupart des capitales, qui visent à garder le lien entre eux, se passer les bons plans et préparer l’intégration professionnelle sur place ou de retour au Luxembourg.

Liège, Paris, Montpellier, Kaiserslautern, Munich, Vienne, Zürich et jusque Miami… Retrouvez les plus de 35 villes comptant un cercle local d’étudiants luxembourgeois sur le site de l'ACEL ci-dessous.

A propos d’associations étudiantes : Bâloise, acteur engagé dans le monde estudiantin au Luxembourg (grâce à plusieurs partenariats et engagements auprès de l’UNI) comme à l’étranger, sponsorise et soutient deux associations en particulier. L’Association Nationale des Etudiants en Sciences Economiques (ANESEC) et l’Association Nationale des Etudiants Luxembourgeois en Droit (ANELD), deux associations qui regroupent plusieurs centaines d’étudiants luxembourgeois dispersés partout en Europe et aux profils mixtes bachelor et masters.

Comme petit extra, l’assurance Voyage

Pour les étudiants qui aiment prendre un sac à dos et partir explorer leur pays d’accueil ou au-delà… pour ceux qui choisissent de prendre une année sabbatique… Pensez à une assurance Travel (ponctuelle ou annuelle) afin d’être bien couvert pour l’éventuelle annulation de vos voyages, mais également pour les problématiques de rapatriement ou d’hospitalisation une fois sur place.

Et surtout, bonne chance !

Bâloise souhaite surtout bonne chance et tout le succès aux étudiants ! Quant à leurs  parents, ils peuvent compter sur nos 80 agents professionnels Bâloise dans tout le pays en cas de doute ou de question concernant l’assurance de leur étudiant à l’étranger.

Trouver-agent-header

Vous souhaitez assurer votre enfant à l'étranger ?

Contactez l'un de nos agents et obtenez les conseils les plus adaptés pour laisser votre enfant partir étudier à l'étranger dans les meilleurs conditions !