Mobilité

Assurance auto: ce qui empêche votre assureur de dormir la nuit

Steve Deneef
12 juin 2018
Le Luxembourg n'est pas une île: Flex des CFL, City Mov' de Enovos, Carloh… sans oublier bien sûr Blablacar et les autres acteurs du covoiturage : le Luxembourg est désormais friand des nouvelles formes de mobilité, comme le reste de l'Europe. Pour l'environnement et les embouteillages, c'est une excellente nouvelle. Pour un assureur en revanche, cela peut représenter une sérieuse menace… sauf s'il est assez innovant pour agir pro activement. Explications.

Le triple effet de ciseaux

Ces nouvelles formes de mobilité sont principalement le carsharing, le covoiturage, les VTC, les transports en commun -on pense au tram- mais aussi l'essor du leasing opérationnel pour les particuliers. Or, chacune de ces méta-tendances aura un "triple effet de ciseaux" négatif sur l'activité des compagnies d'assurances.

En effet, les compagnies auront moins de véhicules à assurer, ceux-ci appartiendront de plus en plus à des flottes professionnelles mieux à même de négocier les prix et les véhicules auront moins d'accidents grâce à la conduite autonome (l'erreur est -hélas très majoritairement- humaine…), rendant les assureurs de moins en moins utiles.

On évalue ainsi à -40% la baisse du chiffre d'affaire des assureurs automobiles d'ici 20 ans!

La réponse par l'innovation

1

Pourtant, il n'y a pas lieu de s'alarmer, mais plutôt d'anticiper. Il s'agit en effet pour une compagnie d'assurance d'adapter son modèle en montant dans la chaîne de valeur pour saisir les opportunités induites par ces changements sociétaux.

Par exemple : les jeunes générations ont fait du smartphone leur compagnon de vie ? La télématique automobile permet de mesurer en temps réel la qualité de conduite, pour baisser le prix de l'assurance des bons conducteurs, et ceci grâce au big data collecté via une application smartphone. C'est exactement le modèle de "GoodDrive", l'assurance télématique qu'a lancée Bâloise il y a quelques mois.

De même, certains ne souhaitent plus posséder leur voiture et préfèrent la louer ? Il peut être pertinent pour une compagnie de se diversifier en proposant une formule tout-en-un de leasing pour particuliers, comme le fait désormais Bâloise en partenariat avec ALD Luxembourg.

Enfin, il convient de regarder à l'étranger pour s'inspirer des innovations qui fonctionnent. Membre d'un groupe international, Bâloise bénéficie à ce titre des tests menés par ses compagnies sœurs en Suisse, en Allemagne et en Belgique. Pour le client comme pour les compagnies, le meilleur reste donc à venir.